Communiquer par textile interposé, un nouveau style est né !

par bebemicka

Le vêtement a été de tout temps un vecteur de communication. Il dénote des codes sociaux, de l’humeur selon le coloris porté, mais aussi du genre affiché par la personne. Les adolescents sont sans doute les plus touchés par ce phénomène et change d’habits au fur et à mesure que la recherche de leur personnalité s’affirme. Aujourd’hui, les codes vestimentaires prennent encore un virage et deviennent un moyen de communication beaucoup plus clair par l’affichage de messages explicite. Décryptage de ce phénomène qui touche aussi bien les gardes robes des adultes que des nouveau-nés.

Quels types de messages véhiculent nos vêtements ?

On le sait tous, le vêtement est un moyen de communication implicite. Souvent, il reflète l’appartenance à un groupe ou à un statut social. Les jeunes ne quittent pas leur jean qui est devenu en quelques années seulement le symbole de la liberté et de la décontraction pour les hommes comme pour les femmes. Tout comme certaines professions imposent implicitement le port du costume-cravate et du tailleur. Les couleurs jouent aussi un rôle important dans le reflet de la personnalité et de l’humeur du jour. Des teintes gaies ont une connotation printanière et joyeuse tandis que les coloris plus sombres trahissent une certaine rigueur ou nostalgie. Mais depuis quelque temps, on assiste à un nouveau phénomène qui probablement est une dérive des réseaux sociaux où l’on vous invite à dire ce que vous aimez, quelle est votre humeur et ce que vous faites par des émoticônes.

Cette tendance à exprimer ce que l’on ressent ouvertement s’inscrit maintenant sur nos vêtements. Vous avez certainement vu ces messages sur le tee-shirt de votre voisin affichant de bon matin un « je me lève de bonheur aujourd’hui » ou bien encore « rêveur » écrit en gros. Vous savez d’entrée de jeu que votre voisin respire la bonne humeur aujourd’hui. La personnalisation va plus loin en vous permettant de faire passer vos propres messages. De fait, chacun peut inscrire ce que bon lui semble sur son propre vêtement. Et tant qu’on y est, le flocage s’installe aussi sur les vêtements des enfants qui servent alors de transmetteur d’information ou de demande entre adultes. Ainsi, les demandes en mariage fleurissent sur le body de bébé tandis que les grands-parents en profitent pour glisser sur le tee-shirt de leurs petits enfants des similitudes de caractères entre père et fils pour souligner à quel point cela a été exaspérant.

L’importance de faire passer un message clair

Longtemps utilisé en marketing et encore très usité aujourd’hui, la méthode simple et rapide de décrire en quelques mots, voire en une phrase, ce que le coach attend de ses employés est maintenant appliquée à la communication populaire. Là encore, les réseaux sociaux ont certainement une part de responsabilité dans ce nouveau mode d’échange scriptural dans la mesure où pour être vu et compris, il faut exprimer ses idées en quelques mots très impactant. Cette tendance s’imprime maintenant sur le vêtement où des messages clairs et succincts permettent de communiquer de façon très claire. « Râleuse comme maman » ne laisse aucune équivoque sur le tempérament de la mère et de la fille concernée. De même « Veux-tu être mon parrain » est une demande en bonne et due forme s’adressant à une personne bien précise à laquelle on souhaite donner un rôle très précis aussi. Le message sur les habits ne laisse donc pas de place à l’équivoque ou au quiproquo que pourrait laisser planer un discours oral.

Peut-on en déduire que ce type de transmission de message amènerait vers une clarification des relations humaines ? Les sociologues s’accordent à dire qu’un pas est effectivement fait en ce sens. Notre société reviendrait dont à l’art de manier ce type de moyen de communication qu’est l’écriture. Ne dit-on pas que les paroles s’envolent alors que les écrits restent. Or, l’écriture scripturale a été bien malmenée ces derniers temps et a bien failli être mise au placard au profit des émoticônes et autres abréviations très utilisées sur le web et dans les SMS. Elle fait donc un retour en force sur le devant de la scène ou plus exactement sur les poitrines des plus jeunes au plus vieux. Le vocabulaire est lui aussi de nouveau sollicité, car pour exprimer ses idées en quelques mots, il faut savoir choisir les mots justes.

L’art de communiquer sur un textile

Vous l’aurez compris pour communiquer efficacement sur un textile, il faut maitriser l’art de l’écriture. Une fois le texte choisi, la personnalisation peut commencer. Pour cela, des outils sont mis à votre disposition. Ce module de personnalisation, très simple à utiliser, vous donne la marche à suivre pour laisser divaguer votre inspiration. Pour savoir comment l’utiliser au mieux et obtenir le rendu final que vous souhaitez, nous vous invitons à consulter la méthode de personnalisation pas à pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *